SIA2020 : Mission accomplie !

SIA2020 : Mission accomplie !

Démonstrations, tables rondes, interviews : AgriLab s’est fait remarquer pour le salon international de l’agriculture 2020 !

Le SIA 2020 s’est terminé samedi 29 février. Sur son stand, dont le mobilier avait été usiné maison, AgriLab a permis à des Makers de venir valoriser des projets agricoles réalisés dans des fablabs.

L’équipe AgriLab a eu l’occasion de porter les messages d’AgriLab et de démontrer que ce concept dépasse nos frontières.

Remettre l’agriculteur au cœur de l’innovation

Sur le plateau de « Village Semence » animée par Anne Leca, directrice du développement Groupe France Agricole, Mehdi a pu rappeler que « l’agriculteur est le premier innovateur », et qu’à AgriLab « il retrouve un lieu où il peut être accompagné sur son projet ». Du big data à la mécanique, Mehdi a bien souligné qu’à AgriLab « on les remet au cœur du sujet » .

Il faut changer de paradigme !

Sur une table ronde de La Ferme Digitale animée par Hervé Pillaud, Mehdi a aussi expliqué que « depuis la 3ème révolution du numérique de 2013, les États-Unis ont changé de paradigme et et se sont inspirés de ce qui marche le mieux depuis 20 ans : l’OpenSource et l’Open Hardware » .

Lutter contre obsolescence programmée en écoutant les agriculteurs

Accompagné par deux agriculteurs et le trésorier de l’Aprodema, Mehdi a été l’invité du plateau Siècle Vert pour répondre à la question « jusqu’où ira l’innovation? »
En tant que porte parole d’AgriLab, Mehdi n’a pas manqué de rappeler « les méfaits des technologies […] qu’on utilise et qui sont de plus en plus énergivores ». D’après Jacques Molitor « les automatismes d’un tracteur sont [seulement] utilisés à 20%… » d’où l’importante de répondre précisément aux besoins des agriculteurs.

Il ne faut pas être dans le gadget

Pour la revue « Conflits » , le salon de l’agriculture est l’occasion d’allier traditions et modernité. Les agriculteurs interviewés expliquent qu’on doit « se servir des nouvelles technologies, tout en gardant le savoir faire français », car « nous avons l’agriculture la plus durable du monde« . AgriLab a pu rappeler que les innovations doivent donc venir des agriculteurs afin de « ne pas être dans le gadget » .

Fédérer un réseau de labs au niveau international

Le journal Oise Agricole est venu interroger l’équipe sur son intention de
« créer un réseau pour coordonner des labs [en milieu rural], les accompagner, et susciter l’intérêt pour cette démarche collective originale » . Une nouvelle occasion pour AgriLab de détailler sa 3ème mission qui consiste à créer une communauté favorisant l’entraide et la bienveillance.

Prototyper c’est pas sorcier !

En présentant plusieurs prototypes son stand, AgriLab est venu au salon pour « démystifier les nouvelles technologies » et ainsi prouver que « prototyper c’est pas sorcier ».
Le célèbre journaliste et animateur Fred COURANT a accepté d’aider l’équipe à faire passer le message !

En résumé, le salon international de l’agriculture 2020 avait pour thème « l’agriculture vous tend les bras ». Pour sa première au salon, AgriLab avait plusieurs objectifs :

1/ Expliquer le contexte de la 3ème révolution du numérique et son lien avec l’agriculture
2/ Montrer l’étendue des possibilités du réseau des fablabs et plus généralement des makers
3/ Démontrer l’importance d’un réseau de partage de savoirs et de savoirs-faire en s’appuyant sur l’OpenSource et l’Open hardware.

Mission accomplie, à suivre…

Maxime Agnes