Archive mensuellefévrier 2021

FabAcademy AgriLab CAM Machine

FabAcademy : Les projets avancent !

Définir son projet : Mission accomplie !

Théo : Le chariot suiveur

Théo vient du monde agricole où l’on est régulièrement amené à transporter des objets lourds (sacs de grains, pièces mécaniques, …). Cela a bien évidemment un impact sur la santé. Partant de ce constat, il a choisi de réaliser un chariot autonome capable de suivre une personne.

Le chariot sera en métal et devra être suffisamment grand et solide pour transporter des charges lourdes d’une centaine de kilos. Il devra également être capable de se déplacer sur plusieurs types de terrains.

Antonio : Système de contrôle de la qualité du lait et d’identification des animaux

Théo vient du Mexique. Son projet vient d’un constat simple : les éleveurs mexicains ont besoin de système de mesure abordable. Dans les élevages, on utilise une identification électronique par radiofréquence (RFID) : les animaux sont identifiés grâce à des boucles d’oreille utilisant la technologie RFID. Au Mexique (comme dans les pays en développement), ces boucles d’oreilles sont importées, ce qui rend leur coût inaccessible pour une majorité d’éleveurs.

Son idée serait de développer un système RFID pouvant être réalisé dans des FabLabs. Il aimerait également créer un système de contrôle de la qualité du lait pour mesurer la teneur en protéines / matières grasses ainsi que les cellules somatiques. Les cellules somatiques font partie du système immunitaire des animaux et certaines maladies peuvent être prévenues en comptant les cellules somatiques dans la production laitière.

Elina : La peluche qui bouge

Elina a choisi de créer un squelette pour un ours en peluche. La peluche pourra être animée à l’aide d’une télécommande. Le but étant qu’il puisse se déplacer, et que sa tête soit animée. Elle s’est inspirée des célèbres robots de la société Energy Robotics, ainsi que de l’ourson animé de la société Fujitsu.

FAIRE / PARTAGER / APPRENDRE … toutes les semaines !

Les étudiants sont formés chaque semaine sur un nouvel atelier. Le mercredi ils font une visioconférence avec les autres FabLabs en lien avec la FabFondation, et doivent avancer sur leur projet et le documenter… pour être prêts pour la semaine suivante !

Gestion de projet

Dans un premier temps, les étudiants ont été invités à créer leur site web. Ils se sont initiés au codage avec le langage MarkDown et ont pu pour certains utiliser l’éditeur Sublime Text.
Leur site permet de documenter leur projet tout au long du cursus de la FabAcademy.

Antonio : http://fabacademy.org/2021/labs/agrilab/students/antonio-anaya/
Elina : http://fabacademy.org/2021/labs/agrilab/students/elina-nguyen-cadoret/
Théo : http://fabacademy.org/2021/labs/agrilab/students/theo-gautier/

Conception assistée par ordinateur (CAO)

Les 3 étudiants ont été initiés à la modélisation avec FUSION 360 et FREECAD.
Ils ont également suivi un atelier sur BLENDER et sur KRITA.
Enfin, ils ont été amenés à travailler sur INKSCAPE afin de pouvoir préparer le travail pour l’atelier suivant : CAM : machines contrôlées de découpe assistée par ordinateurs.

CAM : Machines contrôlées de découpe

Pendant la semaine dédiée aux machines contrôlées de découpe (CAM) les étudiants ont appris à se servir de la découpeuse vinyle et de la découpeuse laser. Une occasion de découvrir comment fonctionnent ces machines pour comprendre comment optimiser son travail.
Par exemple, en comprenant comment fonctionne la découpeuse laser, on comprend ses limites, et ce qu’on peut faire.
Sur la découpeuse vinyle, si l’on prépare bien en amont son projet, on peut gagner du temps et limiter l’utilisation du consommable.

Les prochaines semaines vont être encore plus enrichissantes avec la numérisation 3D, impression 3D, production électronique, …

À suivre

FabAcademy : 3 étudiants, 2 nationalités, 1 semestre

AgriLab accueille 3 étudiants pour la FabAcademy 2021 : Théo et Elina qui sont français et Antonio qui vient du Mexique. Après une introduction, une visite des lieux, l’heure est à l’apprentissage !

Accueil et visite des lieux

AgriLab a accueilli Théo, Elina et Antonio quelques jours avant le lancement officiel de la FabAcademy. Cela a été l’occasion de visiter les différents zones de prototypage d’AgriLab, de découvrir l’équipe, mais aussi de suivre plusieurs ateliers comme MicroBit, FreeCad ou Blender.

Les étudiants ont également visité la ferme d’UniLaSalle, située juste derrière AgriLab. Cette ferme d’application est équipée d’un robot de traite récent.

Trois étudiants, trois projets

Lorsque l’on suit la FabAcademy, le projet s’affine jours après jours. Aussi, le projet défini en début de parcours n’est pas nécessairement le projet définitif !

Elina souhaite partir d’une peluche que l’on trouve dans le commerce, et ensuite l’animer pour qu’elle puisse se déplacer et bouger la tête.

Antonio souhaite développer un système de contrôle de la qualité du lait, à moindre coût, afin que celui-ci puisse servir aux éleveurs mexicains.

Enfin, Théo souhaite développer un robot suiveur de personnes capable de porter des charges lourdes, et ainsi faciliter le quotidien des personnes travaillant dans les milieux agricoles ou travaillant dans des conditions similaires.

Une pédagogie différente : La formation distribuée 

Si les systèmes éducatifs d’aujourd’hui alternent deux styles d’enseignement (l’apprentissage en personne, l’apprentissage à distance), la Fab Academy propose un modèle hybride la formation distribuée

Lorsque les étudiants suivent la Fab Academy, ils sont encadrés par des instructeurs pour avancer sur leurs projets, et se connectent au réseau mondial en ligne. Ils peuvent ainsi échanger sur leurs découvertes et leurs expériences et partager du contenu. 

Cette année 85 Labs participent à travers le monde et échangent en anglais.