Projet

Général

Profil

CAISSE A SAVON

Naissance du projet :

Dans le cadre du 47ème Rallye Touristique d’UniLasalle Beauvais, nous avons créé le pôle caisse à savon (CAS. Il a pour objectif d’organiser une course de caisse à savon inter promotions lors de cet évènement (le 4 avril 2019)
Nous avons donc conçu une première caisse à savon pour la présenter à l’ensemble des étudiants (premier prototype de communication non fonctionnel).
Pour cela, nous avons mené ce projet à l’AgriLab.
Suite à la visite, nous avons suivi les formations d’introduction et de petit MécaLab afin d’avoir les outils nécessaires à la réalisation de la CAS.

La conception papier de la caisse à savon

Avec des recherches internet, le contact de la fédération française de caisse à savon et nos idées, nous avons pensé à la structure possible de la CAS, puis nous avons fait une liste des matériaux à trouver ou à acheter.
Matériaux récupérés :
⦁ Un canoë-kayak
⦁ 2 roues de sulky
⦁ 2 roues de brouette + essieu
⦁ Peinture

Matériaux achetés :
⦁ des vis
⦁ des écrous, rondelles et boulons
⦁ 2 tiges filetées : une de 10mm de diamètre et une de 6mm de diamètre
⦁ 8 tasseaux (2000x32x46 mm)
⦁ Corde
⦁ Mousse expansive
⦁ des clous en U

Outils :
⦁ clés
⦁ Scie à bois
⦁ Perceuse
⦁ Une scie à métaux

Prix total de réalisation : 70€

Fixation des roues des roues arrière

voir "fixation des roues arrières"

Matériel et outils utilisés :
⦁ Tige filetée de 10mm
⦁ écrous et rondelles de 10mm
⦁ 2 roues de sulky
⦁ clous en U
⦁ 1 tasseau en bois
⦁ clés

Nous avons donc enfilé la tige filetée dans les 2 roues en les plaçant à l’extrémité. Pour stabiliser les 2 roues, nous avons fixé 1 écrous et 1 rondelle de part et d’autre de chaque roue en mettant la rondelle entre la roue et l’écrou et en serrant les écrous à l’aide de XXX. Suite à cela, nous avons fixé la tige filetée sur un tasseau en bois aux mêmes dimensions grâce à des clous en U.

Remarques :
⦁ La tige filetée est trop fine pour supporter le poids de la CAS.
⦁ Les clous en U ne sont pas utiles et se désolidarisent facilement.

Réalisation de la structure en bois – le châssis

voir "montage du chassis"

Matériel et outils utilisés :

⦁ 4 tasseaux 2m x 46mm x 32mm
⦁ 1 tige filetée de 6mm (découpée)
⦁ écrous et rondelles de 6mm
⦁ Scie à bois
⦁ Perceuse
⦁ Une scie à métaux
⦁ clés

Après avoir scié les 2 tasseaux aux dimensions du canoë-kayak, nous avons dû découper la tige filetée en bouts de 10cm de long avec la scie à métaux. Nous avons ensuite percé des trous de 10mm de diamètre à l’aide de la perceuse pour fixer les tasseaux ensemble en incluant l’essieu arrière avec les roues. Pour ce faire, nous avons insérer les 10cm de tige filetée dans chaque trou les laissant dépasser. Enfin comme pour la tige filetée précédente, nous avons fixé les deux tasseaux en ajoutant de part et d’autre de la tige filetée une rondelle et un écrou de 6mm en serrant à l’aide d'une clé.

Remarques :
⦁ Inconvénient : nous avons dû percer un trou de 10mm dans les tasseaux en longueur pour fixer l’essieu arrière. (cf photo)
⦁ Les tasseaux ne sont pas assez solide pour supporter le poids d’un homme.

Fixation des roues avant

voir "fixation des roues avant"

Matériel et outils utilisés :
⦁ 2 roues de brouette + essieu
⦁ 1 écrous de 10mm
⦁ 1 boulon de 10mm
⦁ rondelles de 10mm
⦁ Perceuse

L’essieu était déjà présent (roues de brouette) il suffisait de percer, à l’aide de la perceuse, un trou de 10mm de diamètre au milieu afin de le fixer directement au châssis. Nous avons utilisé un écrou, un boulon ainsi que XX rondelles pour permettre la direction de la CAS (cf photos).
PHOTO

Remarque :
⦁ Astuce : les roues étaient crevées nous avons mis de la mousse expansive à l’intérieur.

Canoë-Kayak

voir "décoration"

Matériel et outils utilisés :
⦁ Peinture
⦁ 2 vis
⦁ Eau
⦁ Pinceau
⦁ Eponge
⦁ mini scie sauteuse (pour découper)
⦁ Mousse expansive
⦁ Masque
⦁ Lunettes
⦁ Visseuse

Il y a eu plusieurs étapes pour le canoë-kayak.
Le lavage du canoë-kayak : A l’aide d’eau et d’éponge pour retirer la poussière afin que la peinture tienne et pour l’esthétisme et le confort à l’intérieur (ancienne mousse intérieure insalubre retirée)
Le découpage : A l’aide d'une scie sauteuse, nous avons coupé les deux extrémités du canoë afin de lui retirer sa forme de canoë. Pour utiliser cet outil, il faut respecter certaines consignes qui sont : port de masque + lunettes afin de protéger les voies respiratoires des toxines libérées lors du découpage de la résine.
La pose de la mousse : Etape difficile qui s’est finalement fini comme échec pour nous. En effet, par manque de temps et de mousse et par manque d’expérience nous n’avons pas réussi à bien poser la mousse. -> à refaire ou changer de technique.
La peinture : Nous avons peint grâce à une éponge en tamponnant pour la grande surface et au pinceau pour les détails.

La fixation au châssis : à l'aide de 2 vis entre le canoë et le châssis

  1. Résultat des courses : bon objet de communication mais infonctionnel.
1.jpg (111 ko) 1.jpg fixation des roues arrières
2.jpg (149 ko) 2.jpg montage du chassis
3.jpg (181 ko) 3.jpg fixation des roues avant
4.jpg (53,8 ko) 4.jpg fixation des roues avant
5.jpg (209 ko) 5.jpg finitions de la caisse à savon

Etait-ce utile? Oui Non Ajouté par Laure MONTAZEL il y a 3 mois.